L’hypnose et l’enfant

Introduction

L’Hypnose et les enfants.

Avec l’hypnose on peut travailler avec les enfants mais seulement à partir de l’age de 6 ans minimum. Mais pourquoi consulter un hypnothérapeute pour le bien de votre enfant? 

1- Il ou elle fait pipi au lit après 6 ans?

Pour un enfant, faire pipi au lit est, jusqu’à un certain âge normal. En effet, au cours de ses premières années, l’enfant est amené à apprendre, à contrôler naturellement les muscles de sa vessie pour en acquérir la maîtrise complète. Cet apprentissage prend plus ou moins de temps. Toutefois, il n’est pas rare qu’un enfant continue de mouiller son lit au-delà de l’âge de 5 ans. Ce phénomène peut même se poursuivre, dans une moindre mesure, à l’adolescence, voir même à l’âge adulte.

 

Qu’il s’agisse d’une énurésie primaire (l’enfant n’a jamais été propre), ou secondaire (qui survient après une période d’au moins 6 mois sans pipi au lit), plusieurs facteurs peuvent en être à l’origine : sommeil trop profond, malformation de l’appareil urinaire, infection, diabète ou encore stress émotionnel.

Il est donc nécessaire, avant une première séance d’hypnose, de consulter un médecin afin d’écarter toute cause physiologique. Ceci fait, nous pourrons proposer une séance d’hypnose Flash orientée objectif pour que cela ne devienne qu’un mauvais souvenir très vite.

2-L’hypnose pour agir sur quoi ?

Tout d’abord gérer les émotions, modifier un comportement ou encore aider l’enfant à franchir une étape de vie. En effet, lorsque l’énurésie peut résulter d’un trouble affectif ou psychologique lié à un événement : des parents qui se séparent, un déménagement, la perte d’un membre de la famille, l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur, des difficultés scolaires,… ou encore simplement un sommeil trop profond dans lequel l’enfant cherche à se réfugier pour oublier la tension qui règne de façon permanente ou non autour de lui. 

 3-L’hypnose est un accompagnement global

Cela permet aussi de prendre en compte les besoins éventuels d’un renforcement de l’estime de soi ou de la confiance en soi. En effet, l’énurésie peut développer chez l’enfant un sentiment de culpabilité, de honte, une baisse de l’estime de soi. Elle peut le conduire, par exemple, à un certain isolement qui se traduit parfois par un refus de partir en colonie de vacances ou de dormir chez un copain.

4-Avec l’hypnose, l’enfant est au cœur de son changement

Par son approche souple et ludique, l’hypnose est particulièrement accessible aux enfants. L’état d’hypnose est, en effet, un état d’éveil dans lequel l’imagination a une grande place. Le jeu, le dessin, les métaphores, les histoires sont autant de moyens utilisés pour les accompagner. Les enfants imaginent ainsi leurs solutions. Ils se reconnectent à leurs propres ressources, à un niveau plus inconscient, pour mieux gérer une émotion ou encore se réapproprier leur corps et en activer les mécanismes. L’hypnose est un accompagnement qui s’envisage sur plusieurs séances, le nombre de séances étant variable en fonction des enfants.